Le métier de technicien en courants faibles requière des connaissances générales sur l'électricité, les réseaux filaires (cuivres et fibres optiques), les principes de transmission des alarmes de tous types, les normes d'installation des systèmes de sécurité incendie et d'alarmes techniques, ainsi que des notions de base en normes techniques du dessin en bâtiment.

Parmi ses savoir-faire principaux : le câblage d'une prise téléphonique ou informatique, la réalisation de travaux d'électricité selon les normes en vigueur, les passages de câbles cuivre et de fibres optiques, les raccordements...

Exerçant souvent en solo, le technicien en courants faibles doit savoir lire un plan, rechercher des informations, connaître la localisation et la nature des différentes installations électriques.

La maîtrise de logiciels spécialisés pour la représentation des circuits du bâtiment est un plus.